Il ne me reste que quelques jours, mon "contrat photographique" est bien rempli, je me sens léger et heureux, je prends le chemin du retour par les fjords de l'Est pour aller chercher mon bateau à Seydisfjördur.
Plus personne ne contourne la péninsule de Faskrudsfjördur (le fjord des Français) car ailleurs il y a un tunnel qui permet de gagner du temps. La région est totalement deserte, la lumière est exceptionnelle car il fait frais, cliquez sur l'image...

2016-10-02